Wedding nightmare

  • Année de sortie : 2019
  • Durée : 96 min
  • Réalisateurs: Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin
  • Acteurs principaux: Samara Weaving, Adam Brody, Andie McDowell
  • Titre original: Ready or not
  • Pays d’origine: USA

De quoi ça parle?

Grace vient de se marier à l’héritier d’une riche famille. La nuit de noces se passe plutôt bien jusqu’à ce qu’une partie de cache-cache mortelle avec sa belle famille se lance.

Une carte à jouer? Il ne fallait pas oncle Norbert.

Et alors, t’as aimé?

You may kill the bride

Nous étions à la recherche d’un petit film d’horreur efficace pour occuper notre vendredi soir. N’ayant rien trouvé d’aguichant sur Netflix, je me suis rappelé les bons retours qu’avait reçu Wedding Nightmare dans le podcast Parlons Péloches sur les films de Survival.

Pour le grand frisson, on repassera. Le film ne fait jamais vraiment peur. Mais ce n’est pas pour autant un mauvais film. En effet, il s’agit plus d’une comédie horrifique que d’un vrai film d’horreur. Il y a beaucoup d’humour qui désamorce souvent la tension ou l’horreur de certaines séquences. Toutefois, la performance de Samara Weaving permet de s’attacher au personnage et de vouloir qu’elle se sorte de ce guépier. L’actrice paie de sa personne et livre une prestation solide et hurlante. J’ai pris beaucoup de plaisir à la voir se transformer de jeune blonde innocente en Sarah Connor déterminée.

Distribution de dragées

La galerie de personnages est aussi un des autres points forts du film. Car la belle famille de Grace est quand même une belle collection de cinglés qui m’ont beaucoup amusé. A noter la présence de la trop rare Andy McDowell qui est à fond dans son rôle de belle mère. La réalisation, si elle n’est pas exceptionnelle, est plutôt efficace. Les réalisateurs arrivent à ne pas perdre le spectateur dans les méandres de la gigantesque maison. Et ils savent aussi offrir des plans iconiques à leur héroïne pour la mettre en valeur.

Very bad wedding

Je suis étonné que les traducteurs du titre « Ready or not » n’est pas cédé à la facilité avec un very bad wedding. Mais, peut-être ont-ils plutôt voulu rappeler les plus récents American Nightmare (The Purge). Si les traducteurs n’ont pas été vraiment inspirés, on ne peut pas en dire autant du film qui s’avère un honnête divertissement qui m’a souvent fait rire et a de jolies trouvailles. Il assume son concept et va jusqu’au bout du délire sans tirer en longueur. Un film à savourer avec des bières et une bonne pizza.

Trailer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.