Au grand air T.1 et 2

  • Année de publication: 2018
  • Éditeur : nobi nobi!
  • Tomes : 9 (En cours)
  • Nombre de pages : 180 à 200 pages
  • Auteur : Afro

De quoi ça parle?

Des jeunes filles font du camping.

Et alors, t ‘as aimé?

Un manga des tentes

Oui vous avez bien lu. Ce manga parle de camping et uniquement de camping (en tout cas dans ces premiers tomes). Il y a quelques temps de ça, j’étais tombé sur son adaptation animée via Crunchyroll. Ce fut une vraie petite pépite de bonheur. Mais voilà après 12 petits épisodes, elle tirait déjà sa révérence me laissant en manque. Alors forcément, depuis, le manga me fait de l’oeil. Et l’automne s’installant avec sa nuit précoce, sa pluie et son froid, il me fallait un petit shoot de mignonerie et de joie. Mais est-ce que j’allais retrouver le charme de l’adaptation très colorée dans ce manga en noir et blanc?

Et bien oui! La magie opère bien. Le dessin d’Afro n’est pas forcément spectaculaire mais ça fonctionne très bien. Il arrive à faire passer l’émerveillement des héroïnes devant un lever de soleil près du Mont Fuji, ou le plaisir de déguster un curry. En effet, malgré des paysages idylliques simplement esquissés, on a l’impression d’y être, d’être ébloui par la lumière, de ressentir le froid mordant. Mon seul reproche sur la partie graphique serait l’abus de trames qui peut gêner parfois la lecture d’une planche. C’est un début d’une série, il est donc fort probable que cela s’améliorera au fil du temps. Mais ce n’est pas bien important car le mangaka gère son rythme et son histoire avec talent. On peut passer plusieurs pages dans le silence à déambuler avec l’héroïne dans un paysage désertique ou suivre les galères humoristiques du groupe qui découvre l’univers du camping et ses pièges. Et bien sûr comme dans tout bon manga « tranche de vie » qui se respecte, il y a ces scènes interminables de cuisine et boustifaille qui donnent l’eau à la bouche. Mais point positif, le mangaka nous fournit les recettes pour les réaliser nous-même. Il y a également à plein de conseils et anecdotes pour réussir son camping, même si j’ai l’impression que les Japonais ont une vision plus cosy que ce que j’ai pu vivre.

Alors oui, pour l’instant pas de drames, pas de tension ni suspens. Mais c’est une série sans tracas qui fait du bien. Je ne pense pas dévorer les tomes suivants, mais plutôt me les garder sous le coude en cas de coup de moins bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + 15 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.