La Reine des Neiges II

  • Année de sortie : 2019
  • Durée : 104 min
  • Réalisateurs: Jennifer Lee et Chris Buck
  • Doubleurs principaux: Emmylou Homs, Charlotte Hervieux et Danny Boon (je l’ai vu en version française)
  • Titre original: Frozen II
  • Pays d’origine: USA

De quoi ça parle

Elsa, Anna et toute leur clique vivent des jours paisibles à Arendale. Mais voilà qu’Elsa entend des voix et que les éléments semblent vouloir détruire le joli royaume.

Mhoooooo…

Et alors, t’as aimé

La reine contre-attaque

La Reine de Neiges avait marqué l’hiver 2013 et sa chanson  « Let it go » allait longtemps poursuivre les parents des petits bambins. Une suite était fortement probable et à titre personnel, je l’attendais avec une certaine impatience. En effet, j’avais été pris sous le charme des deux soeurs et la beauté visuelle de cet univers. C’est donc, seul, vieux gros barbu presque quarantenaire que je me suis avancé fièrement vers le guichet pour demander une place pour la Reine de Neige 2. Passant outre le regard méfiant des mamans, je me suis tranquillement installé dans mon siège pour découvrir les nouvelles aventures d’Elsa et Anna.

Je peux déjà vous dire que Disney, contrairement à certaines sagas spatiales, ne se loupe pas. Déjà d’un point de vue technique, au niveau du rendu visuel, les progrès réalisés sont bluffants. Et de part l’intrigue développée, on sort du tout blanc neigeux pour découvrir des forêts enchantées ou une mer déchainée qui m’ont vraiment bluffé. Il y a beaucoup de magie et de poésie dans cette animation débordante de vie. Un véritable régal pour les yeux.

Mais là où cette suite frappe très fort, c’est dans son histoire. Elle est plus ambitieuse, plus forte et riche que l’original. Elle développe l’univers d’Elsa et compagnie tout en permettant à ses personnages de grandir. Même Olaf, personnage agaçant dans le premier film qui devient ici un vrai élément comique et attachant. Mon seul regret tient peut-être sur la séquence finale qui manque un peu d’ampleur. Peut-être est-ce du à l’absence de némésis et d’affrontement final, figure imposée de ce genre de film.

Avant de vous conseiller vivement d’aller voir le film, je me dois quand même de prévenir les allergiques que ça chante.Beaucoup. Mais vraiment beaucoup. Personnellement, ça ne me dérange pas et certains morceaux restent en tête assez longtemps.

Parle à ta main

La reine déménage

La Reine des Neiges 2 est une suite qui parvient à maintenit la continuité avec le film original tout en donnant plus d’ampleur et de profondeur son univers. Une vraie belle réussite qui mérite vraiment d’être vu sur grand écran pour savourer la débauche d’effets visuels.

Trailer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + vingt =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.