Orient – Samuraï Quest T.1 à 3

  • Année de publication: 2020
  • Éditeur : Pika
  • Tomes : 3 (En cours)
  • Nombre de pages : 180 à 200 pages
  • Autrice : Shinobu Ohtaka

De quoi ça parle?

Avec son ami Kojiro, Musashi veut devenir le plus grand ninja, pirate, bushi. Les bushis sont des guerriers qui se sont donnés pour mission de combattre les démons qui ont pris le contrôle du Japon en se faisant passer pour des dieux

.

Oui, on a connu plus original comme objectif

Et alors, t’as aimé?

La sauce samuraï prend mais manque de piquant

J’ai découver Shinobu Ohtaka avec sa précédente série Magi: the labyrinth of Magic. C’était déjà un shonen mais qui possédait la particularité de se passer dans un univers fortement inspiré des 1001 nuits. Il commençait de manière plutôt classique mais faisait rapidement preuve d’ambitions avec des intrigues diplomatiques, des questions philosophiques sur l’hégémonie culturelle. Le manga voyait s’affronter des visions du monde différentes à de nombreuses reprises poussant le lecteur à se questionner. Ohtaka arrivait à mêler combats épiques et réflexions avec brio. Mais bon, je ne suis pas là pour vous faire la promotion de Magi (Lisez le!), mais vous parler de sa nouvelle série.

Avec Orient, l’exotisme n’est plus vraiment là. On se retrouve dans un Japon féodal certes imaginaire, mais assez peu original pour les lecteurs de manga. Et ce sera mon principal reproche pour ces trois premiers tomes. Je trouve qu’on est un peu trop dans le sillon du shonen traditionnel et il n’y a pas ce petit truc en plus qui le distinguerait du reste. Y compris au niveau des personnages, je trouve les deux héros assez fades pour l’instant. Mais comme on retrouve les talents de narratrice de Ohtaka, l’intrigue se lance assez rapidement et on commence à découvrir le potentiel de l’univers. La mangaka ne lésine pas sur l’action et offre déjà de très jolis combats riches en rebondissements et images spectaculaires. On retrouve aussi cet humour si particulier qui tombe souvent comme un cheveu sur la soupe mais qui fait toujours son petit effet.

Après 3 tomes, je dirais que je suis pour l’instant moyennement convaincu par Orient – Samuraï Quest. Le manque d’originalité est pallié par une très bonne narration qui fait que j’ai tout de même englouti ses premiers tomes. Et puis, Ohtaka a déjà démontré qu’elle savait intaller peu à peu une intrigue originale et de qualité. Donc je vais certainement continuer Orient Quest et reviendrait faire un point sur la série d’ici quelques tomes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.