Le Sorceleur T.2 : L’épée de la providence

  • Année de publication: 1992 pour la version originale (2008 pour la VF et 2019 pour l’audiolivre)
  • Pages: 352
  • Durée du livre audio: 14h42min
  • Autrice: Andrzej Sapkowski
  • Traducteur : Alexandre Dayet
  • Comédien: Nicolas Justamon
  • Éditeur: Bragelonne / Hardigan

De quoi ça parle?

Geralt, le Sorceleur, continue de déambuler de royaumes en royaumes et rencontre d’étrangers créatures et compagnons.

Et alors, t’as aimé?

Alors, j’ai une bonne et une bonne nouvelles

Il y a peu, je vous avais déjà parlé du premier tome des aventures du Sorceleur. Et comme j’avais bien aimé, j’ai commencé le deuxième tome dans la foulée. Il s’agit à nouveau d’une collection de nouvelles, mais cette fois-ci, elles sont racontées dans l’ordre chronologique et il y a plusieurs fils rouges qui se développent au fil des histoires.

On retrouve toujours cette ironie et cet humour qui m’avait beaucoup plus et qui donne un ton si particulier aux aventures de Geralt. La critique de l’expansionnisme humain au mépris de ce qui l’entoure est ici omniprésente et Sapkowksi a vraiment la dent dure avec ces congénères. On découvre dans les différentes histoires comment les créatures non-humaines doivent s’adapter à ces êtres envahissants et sans pitié. Que ce soit par la ruse ou la lutte acharnée. Le sort des dryades rappelera fortement celui que les colons américains ont réservé aux indiens. Ce n’est pas trop didactique et ça donne de l’épaisseur à l’univers et permet de montrer Geralt sous un autre angle car il n’est plus lui-même vraiment humain.

J’ai retrouvé avec plaisir des personnages récurrents comme Jasquier, le barde qui offre d’excellents moments de comédie avec sa gouaille et son caractère outrancier. Mais également Yénefer, le love interest du Sorceleur. Je dois dire que ce n’est pas forcément le plus intéressant car la romance contrariée est un peu balourde et pas vraiment bien écrite alors que tous les ingrédients sont là pour en faire un beau drame. Enfin, les deux dernières histoires semblent complètement chamboulée le futur du Sorceleur et la dynamique de ses histoires. Je suis vraiment curieux de lire le prochain tome pour voir ce que tout ça va donner.

Les aventures du Sorceleur reste une agréable récréation et je découvrirai la suite avec plaisir quand elle sera disponible en livre audio. J’espère que ce sera toujours Nicolas Justamon à la lecture car il est, pour moi, la voix de ce monde et de ces personnages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.